Constatations


Les anomalies magnétiques

Normalement , les anomalies magnétiques d’un corps céleste
sont annonciatrices de déplacements de pôles géographiques.

Constatons quelques anomalies du champ magnétique terrestre :


La Terre grossit

Le diamètre de la Terre s’accroît au niveau de l’équateur. C’est ce qu’affirment deux scientifiques américains, en s’appuyant sur des données recueillies par satellite.

le 03 août 2002 à 07h00

Contenu de cet article :

Le phénomène a pris de court les scientifiques. La Terre, notre bonne vieille planète, prend de l’embonpoint. Depuis les observations des premiers satellites, on sait que notre sphéroïde terrestre n’est pas une sphère parfaite, mais qu’il est aplati aux pôles. Cette forme est causée pour l’essentiel par la force centrifuge due à la rotation de la Terre, qui tend à repousser vers l’équateur le magma présent sous la croûte terrestre. La différence est réduite : entre le diamètre terrestre mesuré à l’équateur, et le diamètre mesuré d’un pôle à l’autre, la différence est environ de 0,3%. Mais des observations récentes tendent à démontrer qu’elle s’accroît.
Plus étonnant encore : ce mouvement de déformation est tout récent. Il semble avoir débuté vers 1998. Il a été observé par deux scientifiques américains, Christopher Cox, du groupe Raytheon, et Benjamin Chao, de la NASA. Tous deux ont été stupéfaits par l’ampleur du mouvement. Des petites variations dans le tour de taille de notre planète avaient été constatées auparavant, et mesurées dès les années 80 ; mais elles montraient au contraire une très légère tendance de la Terre à devenir plus ronde, du fait de la fonte progressive des banquises au niveau des pôles. Commencée dès la fin de la dernière ère glaciaire, cette fonte a en effet pour résultat d’alléger les pôles de milliards de tonnes de glace. Depuis 1998 cependant, le mouvement s’est inversé ; la Terre « grossit » à l’équateur.
Pourquoi cette brusque inversion de tendance ? Les variations du champ magnétique terrestre pourraient peut-être fournir un indice. Elles sont provoquées par des mouvements du noyau terrestre, essentiellement constitué de fer liquide, dont la température est de 4 000 à 5 100°C. Or, de telles variations ont été observées en 1999 ; elles pourraient tout à fait avoir été provoquées par un déplacement de grandes masses de fer liquide des pôles vers l’équateur. Autre explication possible : un déplacement des courants marins pourrait avoir augmenté la masse des océans au niveau de l’équateur, accroissant l’impact des mouvements du noyau terrestre. Seule certitude, selon Christopher Cox : les activités humaines n’ont rien à voir avec cette prise d’embonpoint, qui est probablement passagère.


Une autre source d’informations :

La crainte d’une nouvelle inversion des pôles est survenue en 2002 lorsque le géophysicien français Gauthier Hulot a découvert un fléchissement de plus de 10 % de l’activité magnétique près du pôle nord, après qu’une inversion des pôles magnétiques du Soleil ait déjà été enregistrée au cous de l’année 2001, ce qui peut, selon lui, laisser présager la venue rapide d’une nouvelle inversion de polarités sur la Terre elle-même.

Ce processus est de toutes façons mécanique et inéluctable ; il provient des mouvements de rotation et de précession de la Terre sur sa structure interne qui est formée d’un noyau central et de plusieurs couches concentriques de natures physico-chimiques différentes abritant de vastes cavités, mais il résulte également de la réactivité de la fréquence de la Terre à sa ceinture ionosphérique (résonance de Schumann), qui s’intensifie au fur et à mesure du réchauffement climatique. Tous ces « trémoussements » de notre globe perturbent la régularité de la production naturelle des courants telluriques à l’origine du champ magnétique terrestre et sont à l’origine des changements de sa polarité successifs observés à travers les âges.

Lorsque le phénomène se produira à nouveau, le champ magnétique de la Terre s’amenuisera puis disparaîtra le temps de l’inversion, peut-être durant quelques jours ou quelques semaines, pour se rétablir ensuite, mais inversé : le nord magnétique se retrouvera donc à proximité du nord géographique. L’absence de champ magnétique pendant les quelques semaines que durera le processus de débalancement, laissera alors toutes les particules et radiations cosmiques (en provenance notamment de la Ceinture de Photons) arroser la Terre car, au cours de cette période, elle ne disposera plus de la protection de sa propre ceinture magnétique : la ceinture dite de Van Allen.

Ces inversions du champ magnétique terrestre sont bien connues grâce aux travaux de différents géophysiciens, mais elles restent d’analyse difficile, spécialement en ce qui concerne la durée d’annulation du champ. Cependant, quelle qu’en soit la durée, il apparaît déjà que les conséquences de ce prochain et inévitable débalancement des pôles seront colossales et qu’il affectera l’ensemble de la vie de notre planète et de ses habitants.

Source = http://www.spiritsoleil.com


Anomalie Magnétique de l’Atlantique Sud = AMAS

Anomalie localisée au sud du Brésil.
L’AMAS peut perturber les satellites et autres engins spatiaux dont ceux qui orbitent à quelques centaines de kilomètres d’altitudeavec une inclinaison comprise entre 35 ° et 60 °. Les satellites suivant ces orbites passent régulièrement dans l’AMAS, s’exposant alors pendant plusieurs minutes à de forts niveaux de radiation. La Station spatiale internationale, dont l’inclinaison est de 51,6 °, a reçu un revêtement particulier pour supporter ces radiations, et le télescope spatial Hubble ne réalise aucune observation lorsqu’il passe au-dessus de cette région, ses instruments sont tout simplement éteints.


Le vol 447 d’Air France

du 31 mai 2009 était le vol régulier entre l’aéroport international Antônio Carlos Jobim de Rio de Janeiro et l’aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle de Paris dont l’appareil s’est abîmé dans l’Atlantique le 1er juin 2009. Le vol était assuré par un Airbus A330-200, immatriculé F-GZCP et mis en service le 25 février 20052. Il transportait 228 personnes, dont 12 membres d’équipage.
Dans la nuit du 29 au 30 novembre 2009, un autre A330-200 d’Air France effectuant le même vol entre Rio et Paris a lui aussi rencontré des problèmes météorologiques au-dessus de l’océan Atlantique. L’appareil a en effet rencontré une zone de turbulences sévères47. Air France précise dans un communiqué de presse que l’équipage, n’ayant pas pu joindre le contrôle aérien, a dû – après l’émission d’un message-radio d’urgence – amorcer une descente pour rejoindre un niveau de vol moins turbulent. Après une demi-heure de turbulences modérées à fortes, le vol a pu se poursuivre normalement.


Le cauchemar du vol AF 447  On a aussi beaucoup parlé des sondes servant à informer les pilotes sur la vitesse de l’avion, qui ont connu des défaillances dans le passé. Les enquêteurs français ont confirmé que des données incohérentes sur la vitesse ont été transmises. Toutefois, ils sont convaincus que si les sondes ont pu être un facteur dans l’accident, elles n’en sont pas la cause première. D’ailleurs le rapport préliminaire montre qu’en l’espace de 3 minutes 16 secondes, l’appareil a transmis automatiquement 24 messages de maintenance au sol, lesquels soulignaient diverses anomalies. C’est à ce moment que l’appareil a, pour la dernière fois, transmis sa position. Le contact radio était perdu depuis plus d’une demi-heure.

Donc – AMAS = Anomalie Magnétique Atlantique Sud est une région qui dérèglerait les instruments de bord des avions , même que Hubble est éteint lorsqu’il passe par cette région.

Anomalie Magnétique précurseur de problèmes majeurs et encore inconnus , puisque les enquêteurs sur l’accident du vol 447 cherchent encore la cause de l’accident ?


Constatations qui viennent du Groenland

14 janvier 2011

Le Daily Mail rapportait que au Groenland , le jour se levait 2 jours plus tôt que d’habitude.

Une seule explication possible = l’axe de rotation de la terre s’est déplacé de quelques degrés.
Les scientifiques n’y comprenaient rien, mais la seule réponse possible est un changement dans l’axe de rotation de la terre.
Comme le mentionne l’article, « la position des étoiles n’a pas changé. Si cela était arrivé, il y aurait eu un tollé dans le monde. »
Pas nécessairement – un déplacement de quelques degrés seulement pourrait passer inaperçu.
Démonstration :
Voici une vidéo qui illustre ce qui s’est passé – c’est vers 6 minutes que c’est intéressant.

Notez que le déplacement de l’axe se fait dans la direction du déplacement du pôle magnétique. Or, celui-ci est déplacé de 1,800 milles = 2,900 km.

Donc, il faut supposer que le déplacement – lorsque complété – sera de la même distance, si on suppose que le pôle nord géographique va s’enligner avec le pôle magnétique.


Constatations qui nous viennent des Inuits
Les inuits sont beaucoup plus proches de la nature que nous.
Et si nous écoutions les récits de ce qu’ils ont observé tout récemment ?

Les simulations informatiques nous ont récemment permis de mieux comprendre comment se passait une inversion.

L’ensemble du processus se déroule sur plusieurs centaines d’années. Cela commence par des poussées de la zone magnétisée nord vers la zone magnétisée sud, et réciproquement. Puis ces poussées deviennent des incursions avec des « bulles » de magnétisme inversé dans chaque hémisphère. Nous en sommes actuellement à ce stade.

Enfin, les zones se mélangent complètement tandis que le champ magnétique global s’affaiblit fortement, laissant passer les radiations en provenance du Soleil et de l’espace. L’afflux de radiations et l’absence de protection contre les éruptions solaires auront pour conséquence une augmentation des risques de cancers (en particulier le cancer de la peau), la mise hors service des circuits électroniques et des satellites de communication, mais aussi une multiplication des aurores boréales qui pourront être observées sous toutes les latitudes.

La vidéo expose le point de vue des inuits et leurs observations sur les changement qui se produisent à l’heure actuelle.

Témoignage Inuit: La Terre Bascule
http://www.dailymotion.com/video/xjsvzj_temoignage-inuit-la-terre-bascule_n…

Inuit Knowledge and Climate Change – Le reportage entier de 54 mn – 17 Dec 2010
http://www.isuma.tv/inuit-knowledge-and-climate-change/movie

Inuit Elders: Pole Shift?
http://poleshift.ning.com/video/inuit-elders-pole-shift?xg_source=activity

Inuit People On Sun Wrong, Stars Wrong, Earth Tilting On Axis
http://www.youtube.com/watch?v=dR7IlDKzd90

Une information confirmée par des scientifiques qui travaillent dans l’Antartique.
Are There HAARP Facilities In Antartica?
http://www.youtube.com/watch?v=NZxQpJ0_dfk&feature=watch_response_rev

Quand le Soleil se levait à l’Ouest…
http://www.dailymotion.com/video/x9teig_quand-le-soleil-se-levait-a-l-ouest…

Une amnésie collective
http://www.dailymotion.com/video/x9tf0o_une-amnesie-collective_tech

SUR LA LUNE ET LES ANOMALIES LUNAIRES CONSTATEES
Raw Video: Morning Hologram Moon and Orange Chemtrail Plane
http://www.youtube.com/watch?v=0V6iYgeEuOo&feature=uploademail

MOON DISAPPEARS BEFORE MY EYES IN JUST MINUTES. HOLOGRAM?
http://www.youtube.com/watch?v=HidFcm6VAa8

DISAPPEARING MOON (DEBUNKING CLOUD THEORY)
http://www.youtube.com/user/mommymummy#p/a/u/0/lvJny4nxnoM

Lune anomalie (hologramme)
http://www.dailymotion.com/video/xl2xdl_lune-anomalie-hologramme_news

Signe de la fin des temps ou Hologramme ?
http://www.youtube.com/watch?v=islUcUc5srI

Raw Video: Wow! – Zippy Fast Moving Moon
http://www.youtube.com/watch?v=7BASI5cK0RE&feature=uploademail

Raw Video: Moon Watch – UFO/Planet Streaks Through the Night Sky
http://www.youtube.com/watch?v=cNn0iz90kmU&feature=uploademail



Et nous rajouterons sur le changement de position de la Lune pour laquelle nous avons constaté d’énormes anomalies le mois dernier, avec des levers inhabituels, des décalages énormes de position d’un jour sur l’autre, et des retards allant jusqu’à 2 h 30.

Du reste nous ne sommes pas les seuls à l’avoir constaté dans le monde, puisque certaines personnes parlent même d’hologrammes de la Lune dans certaines vidéos que vous trouverez en bas du présent mail.

Que ne feraient-ils pas pour nous cacher l’inversion des pôles magnétiques en cours que les Innuits nous confirmaient déjà en 2009 ?

La NASA avait déjà annoncé en 2010 que la Lune rétrécissait comme une vieille pomme.
http://lci.tf1.fr/science/nouvelles-technologies/2010-08/la-lune-retrecit-comme-une-vieille-pomme-
6042998.html

Et nous avions été avertis sur le phénomène d’inversion des pôles magnétiques en cours depuis 2008, sur ses conséquences sur les satellites, et sur le système électrique et électronique sur Terre. Nous vous laissons imaginer le reste des conséquences que l’humanité devrait connaître.

Champ magnétique terrestre: à quand l’inversion des pôles?
http://fr.rian.ru/analysis/20080904/116560289.html

Selon des scientifiques non encartés qui se trouvent notamment aux USA, toutes les conditions sont réunies pour que les pôles s’inversent, à savoir :

1 – la diminution du champ magnétique terrestre,
2 – la montée du niveau des mers et des océans,
3 – la fonte de la banquise qui vient d’atteindre un niveau record au cours de ce mois-ci.

Nous avons déjà vu que les deux précédents facteurs peuvent être la cause de l’inversion des pôles magnétiques terrestres.

4 – des brèches et failles énormes dans le champ magnétique terrestre, etc…

Les inuits sont beaucoup plus proches de la nature que nous.
Et si nous écoutions les récits de ce qu’ils ont observé tout récemment ?