L’Apocalypse du temps de Moïse et notre Apocalypse à nous

Cet article a déjà paru , en juillet 2014

Ce texte contient les paragraphes suivant :

– Un tremblement de terre mondial

– Et si on mettait un ordre chronologique ?

– La période des questions

– Il y a des bonnes nouvelles dans tout ce chaos

– Au sujet de Moïse

Nous vivons maintenant dans cette période de l’histoire que la Sainte Bible appelle « Apocalypse ».

Tout le prouve :

L’état de l’économie mondiale , la situation de la paix dans le monde , la dégradation de l’environnement , la décadence de nos civilisations qui est visible à travers tous les troubles sociaux , en particuliers les problèmes comme la pédophilie , les taux de divorces , etc.

Dans ce billet , je vais décrire ce qui s’est passé lors de la dernière Apocalypse , qui a eu lieu il y a à peu près 3,600 ans , en ayant comme seules source d’informations le livre « Mondes en collision » de Immanuel Velikovsky , paru en 1950 – et une Bible Online

Dans son livre , Immanuel Velikovsky ne fait que citer les textes anciens , comme la Bible , et à partir de là il reconstitue ce qui s’est passé – et la ressemblance avec ce qui se passe à notre époque versus les prophéties pour notre époque est frappante de réalité.

Sources utilisées :

http://fr.scribd.com/doc/23935258/Velikovsky-Immanuel-Mondes-en-Collision

et

http://www.topchretien.com/topbible/

Alors allons-y ….. mais je tiens à mentionner que tout ce qui suit ne respecte pas  l’ordre chronologique , pour la simple et bonne raison que la Bible et le livre de Velikovsky ne le suivent pas non plus.

– = – = – = – = – = – = – = – = – = – = – = – = – = – = – = –

Je commence par un des événements les plus spectaculaires :

Un tremblement de terre mondial

Apocalypse 16:18 à 16:20

Et il y eut des éclairs, des voix, des tonnerres, et un grand tremblement de terre, tel qu’il n’y avait jamais eu depuis que l’homme est sur la terre, un aussi grand tremblement.

Et la grande ville fut divisée en trois parties, et les villes des nations tombèrent, et Dieu, se souvint de Babylone la grande, pour lui donner la coupe du vin de son ardente colère.

Et toutes les îles s’enfuirent, et les montagnes ne furent pas retrouvées.

Le texte est clair :

Les îles et les montagnes seront affectées,

du moins s’il faut en croire la Bible.

Voici maintenant ce que Velikovsky a écrit – quelques extraits :

Deux corps célestes furent attirés l’un vers l’autre. Les masses intérieures de la terre subirent une poussée vers la périphérie. La terre, perturbée dans sa rotation, s’échauffa. La surface des continents dégagea une chaleur intense. Les traditions de nombreux peuples rapportent que la surface de la terre entra en fusion et la mer en ébullition.

La terre éclata, et la lave se répandit.

Le livre sacré maya Popol-Vuh dit que le dieu « roula les montagnes », « déplaça les montagnes », et que les « montagnes grandes et petites se déplacèrent et tremblèrent ».

« Quand Israël sortit d’Égypte… la mer à cette vue prit la fuite… les montagnes bondirent comme des béliers, les collines comme des agneaux…

Le Talmud et les Midrashim disent que le mont tremblait si violemment qu’il en paraissait soulevé, et secoué au-dessus des têtes.

« le mont (Sinaï) fut ravagé par le feu, la terre trembla, les collines furent déplacées et les montagnes basculèrent et tous les lieux habitables furent ébranlés; des langues de feu s’avancèrent, le tonnerre et les éclairs se multiplièrent, les vents et les tempêtes firent rage; les étoiles entrèrent en collision »

Au moment de l’Exode, alors que le monde était secoué de tous côtés, que les volcans vomissaient de la lave, et que tous les continents étaient ébranlés, la terre gémissait presque sans arrêt.

La déformation brutale des couches du sol, l’érection des montagnes, les séismes et le grondement des volcans concouraient à créer un vacarme infernal.

Le fracas des grondements se répéta de temps à autre, mais avec moins d’intensité, tandis que les couches souterraines disloquées se stabilisaient. Des tremblements de terre continuèrent de secouer le sol pendant des années. Le Papyrus Ipuwer nomme ces années « les années du bruit ». « Années de bruits… le bruit ne cesse pas », et encore « Oh ! que la terre mette fin à ce bruit, et que le tumulte ne soit plus ».

Le bruit avait sans doute le même degré d’intensité sur toute la surface du globe, puisqu’il montait des profondeurs de la terre, dont toutes les couches avaient été disloquées, au moment où elle fut arrachée à son orbite et où son axe oscilla.

Tous ces faits concordent avec les traditions du peuple juif, relatives aux événements qui accompagnèrent l’Exode : le soleil disparut pendant plusieurs jours, le pays fut empli de vermine, des raz de marée gigantesques, s’élevant jusqu’au ciel, scindèrent la mer, et le monde brûla. Comme nous le verrons, les sources hébraïques révèlent elles aussi qu’un nouveau calendrier fut établi, où les années étaient comptées à partir du cataclysme, et que les saisons et les quatre points de l’horizon n’étaient plus les mêmes.

Ces quelques extraits – non seulement de la Bible , mais aussi du livre maya Popol-Vuh et de plusieurs autres sources d’informations de partout dans le monde qui sont mentionnées dans « Mondes en collision » sont unanimes : À cette époque là , un tremblement de terre mondial qui a duré pendant des années a remodelé la géographie , à un tel point que les saisons et les points cardinaux étaient différents.

– = – = – = – = – = – = – = – = – = – = – = – = – = – = – = –

La période des questions

Comment un tremblement de terre pourrait durer pendant des années ?

Actuellement , le noyau de la terre a accéléré sa rotation.

Résultat , la lave en fusion est plus chaude et – surtout – plus liquide.

Un noyau qui tourne plus vite combiné à du magma plus liquide causera un phénomène nouveau : Les plaques continentales vont commencer à glisser sur la lave en fusion , causant un inévitable bruit de fond provenant de sous la terre. 

Les continents vont parfois se heurter , causant le fait que des montagnes vont se créer en très peu de temps.

Les îles vont disparaître , et d’autres vont se créer.

– = – = – = – = – = – = – = – = – = – = – = – = – = – = – = –

Et si on mettait un ordre chronologique ?

Ce n’est pas dans un article d’un blog que je pourrai décrire l’Apocalypse en détails, mais j’y vais avec mon interprétation :

Les 4 cavaliers de l’Apocalypse sont déjà là.

Ils représentent la crise économique mondiale , la famine qui en découle , la troisième guerre mondiale et l’antéchrist.

Une Apocalypse , ça ne se fait pas en 4 semaines , en 4 mois ou en 4 années.

L’Apocalypse au temps de Moïse a duré environ 40 ans.

C’est après le début de cette crise économique et de famine mondiales que  viendra ensuite la troisième guerre mondiale . Puis finalement , le déferlement des catastrophes naturelles mettra fin au chaos causé par nos dirigeants , et en fin de compte il en ressortira un monde renouvelé et nettement meilleur. La Bible promet même 1,000 ans de paix.

– = – = – = – = – = – = – = – = – = – = – = – = – = – = – = –

Il y a des bonnes nouvelles dans tout ce chaos

Notre monde actuel est condamné.

Financièrement , politiquement , moralement , écologiquement, de toutes les manières possible, il est condamné.

Mais au lieu d’être détruit , la Bible nous garantit un monde nouveau , mais cela implique que notre monde actuel doit être remodelé.

Cela ne se fera pas sans douleurs et sans sacrifices , mais c’est le prix à payer.

Mieux , la Bible nous certifie 1,000 ans de paix.

Tout comme Moïse et son peuple , et bien d’autres peuples partout dans le monde, les survivants pourront donc reconstruire ce nouveau monde nettement meilleur que notre monde actuel.

Notre Apocalypse à nous va effectuer un nettoyage en profondeur de notre Terre , et elle en a grand besoin…

– = – = – = – = – = – = – = – = – = – = – = – = – = – = – = –

Au sujet de Moïse

À la lecture des textes de Immanual Velikovsky , on serait tenté de conclure que tout ce qui s’est produit dans ce temps là est l’oeuvre de la nature et qu’il n’y a eu aucun miracle.

Mais il y a eu au moins un miracle , c’est la manière que Moïse et son peuple ont été mis à l’abri des catastrophes naturelles. Ils ont même traversé la Mer Rouge en parfaite sécurité , alors que l’armée de Pharaon a été engloutie par le retour des eaux.

( Mon opinion personnelle )